Navigation – Plan du site

Instructions aux auteurs

Titre et auteur

Indiquer, après le titre de l’article, le prénom et le nom de l’auteur ainsi que son université/institut d’appartenance. Si nécessaire, vous pouvez faire figurer la signature unique de publication mise en place par votre université.

Taille de l’article

Le manuscrit comporte entre 35 000 et 40 000 caractères (notes et espaces compris).

Présentation du texte

Mise en forme :

Police : Times New Roman 12 pt, interligne simple, sans espacements avant et après.

Intertitres :

Les grandes articulations du texte doivent être séparées par des intertitres. Laisser une ligne entre le texte précédant et suivant l’intertitre. Il n’y a pas de numérotation.

Notes en bas de page :

– utiliser la numérotation automatique (chiffre placé en exposant)
– éviter un nombre excessif de notes
– l’appel de note se place toujours avant les signes de ponctuation
– terminer les notes avec un point
– Police du texte dans la note : Times New Roman 10 pt

Citations :

– Les citations courtes, traduites en français, doivent être en caractères romains, entre guillemets (« à la française », comme ici) et dans le corps du texte. Pour les citations à l’intérieur de citations, utiliser les guillemets “anglais doubles”.
– Les citations longues (à partir de 3 lignes), toujours en caractères romains, seront présentées en caractères plus petits (Times New Roman 11) et en retrait. Elles ne seront pas entre guillemets.
– Toute coupure, raccord ou commentaire personnel doit être placé entre crochets […].

Majuscules et italiques :

Veiller à accentuer les majuscules (dans Word, cocher la case « majuscules accentuées en français » : aller dans Fichier -> Options -> Vérification).
Saisir en italiques les titres d’ouvrages, de journaux et d’œuvres d’art, les expressions latines et les mots étrangers. La traduction en français du mot étranger suit immédiatement, entre parenthèses.

Tableaux, graphiques, images :

Fournir un fichier numérique (l’enregistrer dans ce cas en PDF ou scanner l’image en 300 dpi)
S’assurer des droits de reproduction.

Présentation des notes bibliographiques de bas de page

Toutes les indications bibliographiques se trouvent dans les notes, ne pas joindre de bibliographie en fin d’article.

Modèle de base : Auteur (prénom, nom), Titre en italiques, ville, éditeur, date d’édition, page.

Monographies 

Volker Wehdeking, Die deutsche Einheit und die Schriftsteller. Literarische Verarbeitung der Wende seit 1989, Stuttgart, Kohlhammer, 1995, p. 9-15.

Ouvrages collectifs

Fabrizio Cambi (dir.), Gedächtnis und Identität. Die deutsche Literatur nach der Vereinigung, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2008.

Contributions à des ouvrages collectifs

Karen Leeder, « Heimat in der neuen deutschen Lyrik », in : Fabrizio Cambi (dir.), Gedächtnis und Identität. Die deutsche Literatur nach der Vereinigung, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2008, p. 135-153.

Articles dans des revues et périodiques

Régine Battiston, « Existence, altérité, transcendance : Max Frisch philosophe », Germanica, 48/2011, p. 33-54.

Références successives à un même document 

– référence au même ouvrage dans la note bibliographique précédente : Ibid. (pour Ibidem)
– référence à titre déjà cité plus haut :
            reprendre auteur, début du titre, puis op. cit.
            Karen Leeder, « Heimat… », op. cit., p. 140.

Utiliser les abréviations suivantes :

– Id. (pour Idem), si l’auteur d’un article et d’un ouvrage est le même
– Cf. ou cf. pour les renvois, ne pas le mettre en italiques
– p. : pour page/pages avec un insécable entre p. et le nombre
– sq. et sqq. : pour suivante/s

Résumés et mots-clés

Les auteurs fourniront pour chaque article un résumé en français, en allemand et en anglais, les uns et les autres précédés du titre traduit dans la langue correspondante. De même, il faudra rendre 6 à 8 mots-clés traduits dans les 3 langues.
Les résumés en anglais ainsi que les mots-clés sont obligatoires dans le cadre de la mise en ligne de la revue sur le site de revues.org.
Les 3 résumés et les mots-clés doivent impérativement être remis en même temps que l’article lui-même. La norme recommandée est une quinzaine de lignes maximum pour chacun.

Attention
Toute contribution qui ne sera pas conforme à ces instructions sera renvoyée à l’auteur.

Procédure de relecture et de fabrication

– Les auteurs envoient leur article dans sa version électronique, avec les résumés et mots-clés, au coordinateur scientifique du numéro.
– Le coordinateur, après réception des articles, les envoie aux membres du comité de rédaction ou, le cas échéant, du comité scientifique, pour expertise. Chaque article est relu par deux membres qui donnent leur avis sur la publication de l’article et sur les éventuels ajustements à demander. C’est le comité de rédaction qui décide de l’acceptation définitive de l’article.
– Après la composition des articles, un jeu d’épreuves est envoyé aux auteurs par le CeGes (Service de la Composition de l’Université de Lille 3). Les corrections dites « d’auteur » doivent être évitées dans la mesure du possible, il s’agit de repérer les dernières coquilles.
– Chaque auteur a droit à un exemplaire gratuit ainsi qu’un tiré-à-part sous forme d’un fichier PDF.