Navigation – Plan du site

Présentation

GERMANICA est une revue thématique bi-annuelle dont le champ d’investigation est constitué par la littérature, la culture et l’histoire des idées des pays germanophones aux XXe et XXIe siècles. Elle est publiée avec le concours de l’Université Lille SHS et du laboratoire CECILLE (EA 40 74), ainsi que des universités et laboratoires suivants : Université du Littoral Côte d’Opale et le HLLI (EA 4030) ; Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis et le CALHISTE (EA 4343) ; Université d’Artois et Textes et Cultures (EA 4028) ; Université de Picardie Jules Verne et le CERCLL (EA 4283).

*

La revue Germanica a été fondée en 1985 sous l’impulsion de son premier directeur Georges Ueberschlag, professeur de langues et littératures germaniques (section de scandinave) à l’Université de Lille 3, et d’un groupe de collègues enseignants dans cette université. Le propos était d’offrir des numéros thématiques sur les littératures et civilisations germaniques au XXe siècle, en faisant leur part aux littératures scandinave puis néerlandaise, à un rythme de publication bi-annuel.

Aujourd’hui, la revue se recentre sur les domaines de la littérature, de la culture et de l’histoire des idées, en incluant les productions les plus récentes du XXIe siècle. Les dossiers thématiques peuvent être complétés par des entretiens ou des inédits, une place importante est consacrée aux recensions d’ouvrages.

Les directrices de la revue définissent avec le comité de rédaction les orientations éditoriales et scientifiques de la revue. Avec les responsables de dossiers, les membres du comité de rédaction évaluent les contributions proposées pour publication. Le Conseil scientifique évalue de son côté la politique éditoriale de la revue et les thématiques qu’elle traite. Il contribue également à l’évaluation des manuscrits. Pour chaque numéro, un bureau opérationnel est mis en place. Il est composé des directrices de la revue, du/de la responsable du dossier et de Laurence Dieryck (CEGES, composition, production).