Navigation – Plan du site
Actualité littéraire

Natascha Wodin, Sie kam aus Mariupol, Reinbek bei Hamburg, Rowohlt, 2017, 365 p.

Carola Hähnel-Mesnard
p. 211-214

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Marioupol est une ville portuaire située sur la Mer d’Azov, en Ukraine. Théâtre d’affrontements entre les bolchéviques et l’armée blanche en 1917, occupée par les troupes allemandes pendant la Seconde Guerre mondiale qui y sévissent et tuent avant d’envoyer un nombre considérable d’habitants comme travailleurs forcés en Allemagne, la ville est finalement rebaptisée Jdanov sous Staline. Trois périodes historiques ne laissant pas indemnes les habitants de Marioupol, dont fait partie Ievguenia Iakovlevna Ivachtchenko qui y naît en 1920. Ievguenia est la mère de Natascha Wodin, elle se suicide en 1956 alors que sa fille n’a que dix ans. Wodin, née en 1945 à Fürth, a grandi après-guerre dans des camps pour personnes déplacées. Elle ne sait que peu de choses de sa mère : qu’elle est née en 1920 à Marioupol, qu’elle a été déportée en Allemagne à l’âge de vingt-trois ans et qu’elle et son mari ont été contraints au travail forcé dans une entreprise d’armement du groupe Flick à Leipzig. Rien...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Carola Hähnel-Mesnard, « Natascha Wodin, Sie kam aus Mariupol, Reinbek bei Hamburg, Rowohlt, 2017, 365 p. », Germanica, 60 | 2017, 211-214.

Référence électronique

Carola Hähnel-Mesnard, « Natascha Wodin, Sie kam aus Mariupol, Reinbek bei Hamburg, Rowohlt, 2017, 365 p. », Germanica [En ligne], 60 | 2017, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 22 août 2017. URL : http://germanica.revues.org/3889

Haut de page

Auteur

Carola Hähnel-Mesnard

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page