Navigation – Plan du site
La modernité française en RDA : un séminaire au Bundesarchiv

Der tragische Held des Realismus

Zur Rezeption von Louis Aragon in der DDR
Le héros tragique du réalisme. Sur la réception de Louis Aragon en RDA
The tragic hero of Realism. On the reception of Louis Aragon in the GDR
Florian Gödel
p. 161-170

Résumés

Peu d’autres écrivains de la modernité française ont été liés comme Louis Aragon à la RDA pendant toute la durée de son existence. Son œuvre protéiforme, oscillant entre surréalisme, réalisme socialiste et un réalisme dit expérimental, a donné matière à une confrontation vivante, riche et variée dans l’État socialiste allemand. Cela tient entre autres à la personnalité controversée d’Aragon ainsi qu’aux contacts étroits qu’il entretenait avec les élites communistes de la France. Il faut attendre jusque dans les années 1980 pour que, de phénomène politique, Aragon devienne de nouveau un écrivain sur lequel on porte un jugement littéraire largement exempt de considérations idéologiques. Les réactions à son œuvre et à ses apparitions publiques vont de l’analyse objective de son concept de réalisme à la satisfaction presque indifférente à l’égard des attraits littéraires de son œuvre de jeunesse dadaïsto-surréaliste, en passant par le doute émis sur son intégrité personnelle. Notre article entend présenter de manière chronologique les étapes et ruptures principales dans l’histoire de la réception d’Aragon. Pour ce faire, nous aurons en particulier recours aux imprimaturs par lesquels le ministère de la culture a tenté de contrôler le marché du livre en RDA. Le fait que ce soit souvent les mêmes personnes qui interagissent avec les maisons d’édition, les organes de la censure et la recherche scientifique constitue une particularité de cette réception est-allemande.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Die Anfänge – Leitbild Résistance-Dichter
Aragons ‚Wende‘ und die folgenden Jahrzehnte
Rezeptionslücke Lyrik
Druckgenehmigungsverfahren 1: Spiegelbilder von 1968
Druckgenehmigungsverfahren 2: Anicet oder das Panorama, Roman von 1978
Schlussbemerkungen

Aperçu du début du texte

Louis Aragon begleitet die DDR von Anfang bis Ende. Sie rezipiert ihn wie kaum einen anderen französischen Dichter während des gesamten Zeitraums ihres Bestehens. Aragon erscheint als ein Schriftsteller mit drei Schaffensphasen: einer avantgardistischen (Dada und Surrealismus), einer sozialistisch-realistischen (mit der Résistance) und schließlich einer hier als experimental-realistisch bezeichneten Phase. Dennoch wird in der DDR der Anspruch erhoben, den ganzen Dichter Aragon zu fassen.

Unabhängig von seinen poetologischen Überzeugungen wird er in diesen rund 40 Jahren fast gleichbleibend stark rezipiert. Allerdings lässt sich an der Entwicklung der Auflagenhöhe seiner Werke eine deutliche Tendenz ausmachen: Die Höhe der Erstauflagen sinkt ab 1962 signifikant ab, während die vorher publizierten Werke aus der Phase des sozialistischen Realismus kontinuierlich in hoher Zahl nachgedruckt werden. Der Bruch liest sich deutlich ab am Übergang von der Karwoche (La Semaine sainte 1958/1962)...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florian Gödel, « Der tragische Held des Realismus », Germanica, 59 | 2016, 161-170.

Référence électronique

Florian Gödel, « Der tragische Held des Realismus », Germanica [En ligne], 59 | 2016, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 27 mai 2017. URL : http://germanica.revues.org/3547 ; DOI : 10.4000/germanica.3547

Haut de page

Auteur

Florian Gödel

Friedrich-Schiller-Universität Jena

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page