Navigation – Plan du site

Quelques aspects des relations entre avant-garde et modernité dans le contexte de l’Allemagne divisée : le cas des dadaïstes vieillissants

Avantgarde und Moderne im geteilten Deutschland : Einige Aspekte am Beispiel der alternden Dadaisten
Some Aspects of the Relationship between Avant-Garde and Modernism in Divided Germany: The Case of the Ageing Dadaists
Agathe Mareuge
p. 33-50

Résumés

Cette contribution porte sur les liens entre modernité et avant-garde dans l’espace germanophone après 1945, plus exactement sur les phénomènes d’auto-historicisation auquel se livre l’avant-garde dada dans sa production tardive. Ce geste historiographique contradictoire – Dada était contre toute histoire et contre toute théorie – se double d’un second paradoxe : la réappropriation de la modernité littéraire par ces mêmes dadaïstes vieillissants, alors que toute tradition était « taboue » dans les années dix et vingt au nom d’un principe de table rase. Ce phénomène a lieu principalement à l’Ouest, non par affinité politique ou idéologique, mais par désir d’accéder à un plus large lectorat, sans pour autant donner lieu à une institutionnalisation ou à une canonisation de l’avant-garde dada : on constate plutôt, dans un mouvement inverse, une avant-gardisation de l’institution littéraire. La perspective des dadaïstes est complétée par un aperçu de leur réception par la nouvelle génération, notamment en RDA, largement méconnue par rapport à la réception de Dada à l’Ouest dans les années cinquante et soixante. L’avant-garde dada (mais aussi surréaliste, futuriste et constructiviste) est reçue conjointement à la modernité poétique et permet la transmission d’un avant-gardisme compris comme travail critique et subversif de la langue.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Avant-garde dada et modernité dans l’Allemagne divisée : enjeux et méthode
Un geste historiographique paradoxal : la réappropriation de la modernité littéraire par les dadaïstes vieillissants
La réception conjointe de la modernité et de l’avant-garde poétiques par la nouvelle génération : vers une convergence RFA-RDA ?

Aperçu du début du texte

Dada war keine Fiktion, denn seine Spuren finden sich in den Tiefen der menschlichen Geschichte. Dada ist ein Stadium in der Entwicklung des modernen Geistes, ein Ferment, […]
– Dada ist unbegrenzt, unlogisch und ewig
 !
Tristan Tzara : DadaDadaDadaDadaDadaDadaDadaDadaDada

Avant-garde dada et modernité dans l’Allemagne divisée : enjeux et méthode

Les années 1950 et 1960 marquent l’heure du paradoxe pour l’avant-garde dada vieillissante. Premier paradoxe : alors qu’ils étaient opposés à toute théorie, mais aussi à toute perspective historique, les dadaïstes deviennent après 1945, par l’intermédiaire de divers témoignages, anthologies, et documents, leurs propres historiographes – parfois à leur corps défendant. Que ce soit sur le mode de la réflexion critique, comme dans l’extrait de Marcel Janco ci-dessus, ou sur celui de la réaffirmation autotélique par les acteurs mêmes, comme dans la citation de Jean Hans Arp donnant la parole à Tristan Tzara, les dadaïstes sont, dans leur production ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Agathe Mareuge, « Quelques aspects des relations entre avant-garde et modernité dans le contexte de l’Allemagne divisée : le cas des dadaïstes vieillissants », Germanica, 59 | 2016, 33-50.

Référence électronique

Agathe Mareuge, « Quelques aspects des relations entre avant-garde et modernité dans le contexte de l’Allemagne divisée : le cas des dadaïstes vieillissants », Germanica [En ligne], 59 | 2016, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 30 mars 2017. URL : http://germanica.revues.org/3341 ; DOI : 10.4000/germanica.3341

Haut de page

Auteur

Agathe Mareuge

Universität Zürich / Université Paris-Sorbonne

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page