Navigation – Plan du site
Le polar juridique, historique et documentaire

Krise in Serie. Der Fall der Weimarer Republik in den Kriminalromanen Volker Kutschers

Crise en série. La chute de la République de Weimar dans les romans policiers de Volker Kutscher
Crisis in Series. Investigations in the Weimar Republic in Volker Kutscher’s crime novels
Sandra Beck
p. 111-120

Résumés

La série des romans policiers historiques de Volker Kutscher se distingue d’autres textes représentant les années de 1929 à 1933 dans la mesure où l’auteur enclave chacun des romans dans un cadre d’interprétation global que les historiens ont caractérisé par l’idée de « crise ». En même temps, Kutscher poursuit le but de présenter ce temps de crise du point de vue de ses contemporains comme une situation tout à fait indécise. Par conséquent, il y a une tension considérable qui résulte du conflit de ce que nous savons de la chute de la République de Weimar et de la simulation d’une contre-plongée contemporaine. On s’aperçoit que ces textes ne cessent de se référer aux nœuds centraux de la macro-narration historique, mais qu’ils cherchent aussi à démontrer par le personnage principal, que les expériences de la dénormalisation suscitent l’espoir maintenu de la normalité, de la stabilité et de la continuité.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.
David Hume

Die historische Forschung hat in ihrer Auseinandersetzung mit den Jahren 1918 bis 1933 eine dichte Krisenerzählung ausgearbeitet, deren Untergliederung in drei Erzählabschnitte den einschlägigen Studienhandbüchern ihre Struktur verleiht: Ausgehend von „Entstehung und Selbstbehauptung“ der Demokratie (1918-1923) über die „Phase der relativen Stabilisierung“ (1924-1929) bis hin zu „Auflösung und Zerstörung“ (1930-1933) zeichnet sie ein so stringentes wie kau­sal-logisches Protokoll einer „Culture in Crisis and a Culture of Crisis“, die sich mit dem Aufstieg des Dritten Reiches entscheidet. Diese historiographische Erzählung von einer Krisenzeit sieht sich dabei methodisch ebenso herausgefordert wie bestätigt von den zahlreichen zeitgenössischen Quellen, in denen ‚Krise‘ als zentrales Moment gesellschaftlicher Selbstbeschreibung erscheint. Angesichts dieser „metaphorische[n] Ausdehnung“ des Krisen-Begriffs in der kriti...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandra Beck, « Krise in Serie. Der Fall der Weimarer Republik in den Kriminalromanen Volker Kutschers », Germanica, 58 | 2016, 111-120.

Référence électronique

Sandra Beck, « Krise in Serie. Der Fall der Weimarer Republik in den Kriminalromanen Volker Kutschers », Germanica [En ligne], 58 | 2016, mis en ligne le 30 septembre 2018, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://germanica.revues.org/3193 ; DOI : 10.4000/germanica.3193

Haut de page

Auteur

Sandra Beck

Universität Mannheim

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page