Navigation – Plan du site

Zur Repoetisierung der deutschsprachigen Dramatik am Beginn des 21. Jahrhunderts

The Return of the Poetic Function in Contemporary German Drama
Le retour à la poéticité dans les drames modernes de langue allemande
Von Špela Virant
p. 11-23

Résumés

Cet article veut dégager une tendance du théâtre actuel, caractérisée par la polysémie et la dimension fictionnelle, dont la complexité se détache des formes d’écriture dramatique les plus accessibles, sans pour autant paraître hermétique. Les principes dramaturgiques sont ainsi considérés dans leurs liens avec le contexte historique, auquel ils peuvent emprunter certaines fonctions. Des formes variables du théâtre postdramatique ont pu, dans la période qui a précédé la fin de la Guerre froide, contribuer à diversifier et à rendre plurielles les représentations établies du monde dans les sociétés de stagnation, tandis que le néo-réalisme des années 1990 contribuait, lui, à forger une image du monde neuve et consensuelle, qui renvoyait dans un premier temps à des représentations ponctuelles et limitées de la vie. Ce n’est que depuis la relative stabilisation de la société que des rapports historico-politiques et sociaux plus complexes peuvent être traités dans des textes de structure complexe, perçus comme tels dans leurs diverses interprétations. Des œuvres de Roland Schimmelpfennig, Ulrike Syha et Theresia Walser illustreront à différents niveaux cette complexification qui contribue à leur polysémie et à leur poéticité.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Immer wichtig
Niemals richtig

Aperçu du début du texte

Übers Verallgemeinern.
Niemals richtig. Immer wichtig.
Erich Kästner

Das Ende des Kalten Krieges mit den darauf folgenden sozialen, politischen und geopolitischen Veränderungen sorgte für ein bewegtes Ende eines Jahrhunderts, das nach der ersten, extrem turbulenten Hälfte für Dekaden in Stagnation zwischen den unterkühlten Fronten zu versinken drohte. Gleichzeitig wurde auch die deutschsprachige Literaturszene neu belebt, vornehmlich im Bereich des Romans, der Kurzgeschichte und in der Dramatik. Die Reflexion über diese neuen Erscheinungen setzte schon Ende der 1990er Jahre ein und führte im Bereich der Dramatik zu heftigen, bis heute nicht enden wollenden Diskussionen. Über die Antwort auf die Frage, warum gerade die Dramatik so umkämpft wird, lässt sich nur mutmaßen. Zum einen mag die Distribution und Rezeption der Dramatik über das Theater eine schnellere und deutlichere Positionierung der Beurteilungen und Bewertungen fördern, zum anderen mag eben diese Distributionsart ein Aufeina...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Von Špela Virant, « Zur Repoetisierung der deutschsprachigen Dramatik am Beginn des 21. Jahrhunderts », Germanica, 54 | 2014, 11-23.

Référence électronique

Von Špela Virant, « Zur Repoetisierung der deutschsprachigen Dramatik am Beginn des 21. Jahrhunderts », Germanica [En ligne], 54 | 2014, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 23 avril 2017. URL : http://germanica.revues.org/2540 ; DOI : 10.4000/germanica.2540

Haut de page

Auteur

Von Špela Virant

Universität Ljubljana

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page